POTIN LIMOUSIN

 

AUTOMÉDICATION POUR LES OISEAUX EXOTIQUES - PREMIÈRE PARTIE
Texte original écrit par William Astor, décembre 2002
Traduction française : Alice Maurisot, le 2 décembre 2003

 

Alicaments



Voici une liste de divers types d'alicaments qui peuvent être donnés aux oiseaux, de manière facultative.

Alicaments antibactériens


Ce sont principalement des plantes qui détruisent les bactéries ou arrêtent leur développement, que ces bactéries soient pathogènes ou non. Certaines de ces plantes peuvent tuer des champignons, des levures ou des virus. Les meilleures semblent être l'extrait de pépins de pamplemousse, le vinaigre de cidre, l'ail, la sauge, le souci, le rudbeckia et l'armoise (Artemisia annua). Elles sont suivies par l'acacia, l'aloès, la cryptolepsis sanguinolente (Cryptolepsis sanguinolenta, plante produisant la quinine), l'eucalyptus, le gingembre, l'hydrastis (Hydrastis canadensis), le miel, le genièvre, la réglisse, la myrrhe, les feuilles d'olivier, le thym, le thuya, l'usnéa (lichen) et l'indigo sauvage.

RAPPELEZ-VOUS TOUJOURS que les plantes antibactériennes doivent être données de manière facultative aux oiseaux, dans des godets en plastique séparés, c'est-à-dire que les oiseaux doivent toujours avoir à leur disposition de l'eau fraîche dans un abreuvoir distinct, et on ne doit JAMAIS mélanger les plantes à la pâtée, sinon des oiseaux mourront vraisemblablement. Ceci reflète, en tout cas, ma propre expérience avec des oiseaux malades. Les oiseaux en bonne santé arrivent à s'en sortir d'une façon ou d'une autre, mais pas les malades.

L'extrait de pépins de pamplemousse et le vinaigre de cidre de pommes sont deux alicaments antibactériens que j'ai trouvés, à l'usage, excellents. Les oiseaux malades boivent spontanément beaucoup plus de solutions contenant des produits que les oiseaux en bonne santé.

L'extrait de pépins de pamplemousse

En expérimentant plusieurs dosages, j'ai observé que les oiseaux en bonne santé préfèrent boire une solution de 0,4 ml d'extrait de pépins de pamplemousse dans 100 ml d'eau, tandis que les oiseaux malades préfèrent une solution de 0,4 ml ou 0,7 ml dans 100 ml d'eau, suivant les espèces.

Le vinaigre de cidre

J'ai observé que les oiseaux en bonne santé préfèrent boire une solution de 0,6 ml de vinaigre de cidre dans 100 ml d'eau, tandis que les oiseaux malades préfèrent une solution de 12 ml de vinaigre de cidre dans 100 ml d'eau.

Pour mémoire, j'ai utilisé jusqu'ici l'extrait de pépins de pamplemousse, le vinaigre de cidre, les feuilles d'olivier, l'ail, la sauge, le souci, le rudbeckia, l'armoise, le thym et la réglisse.

          ( a suivre )                                                                            nous remercions tres chaleureusement tous les auteurs de cet article

 

RETOUR