INFO SUR LES OISEAUX

Enquête nationale sur les espèces d'oiseaux « envahissantes » en France

Depuis quelques décennies des espèces d'oiseaux non indigènes, le plus souvent introduites par l'homme, ont vu leurs effectifs croître considérablement en France. Certaines d'entre elles nichent à présent tout à fait régulièrement dans le pays et sont d'ailleurs inscrites dans la catégorie C de la liste des Oiseaux de France. D'autres n'en sont qu'aux prémices de leur installation. Certaines ne semblent pas poser de problème (au moins pour l'instant) à l'avifaune autochtone, alors que d'autres, comme l'Ibis sacré ou l'Erismature rousse par exemple, constituent une menace réelle pour d'autres oiseaux et pour les milieux où ils sont présents.

La LPO souhaite donc, au travers de cette enquête qu'elle lance, faire le point sur le statut, la distribution, les effectifs et leur tendance, pour ce qui est de certaines espèces concernées (voir liste ci-dessous). Pour d'autres, comme l'Ibis sacré, une enquête récente a fait le point récemment (ONCFS/INRA, mars 2005) et ne nécessitent pas d'actualisation particulière.

Pour éviter de surcharger les ornithologues et pour faire un premier point, le protocole de l'étude sera simple. Les espèces retenues sont les suivantes :

  • Pélican gris Pelecanus rufescens (populations plus au moins férales de l'Aude)
  • Cygne noir Cygnus atratus
  • Bernache du Canada Branta canadensis
  • Bernache nonnette Branta leucopsis (population férale)
  • Ouette d'Egypte Alopochen aegyptiacus
  • Tadorne casarca Tadorna ferruginea
  • Canard mandarin Aix galericulata
  • Erismature rousse Oxyura jamaicensis (données d'oiseaux nicheurs uniquement)
  • Faisan vénéré Syrmaticus reevesii
  • Perruche à collier Psittacula krameri
  • Inséparable de Fischer Agapornis fischeri
  • Inséparable masqué Agapornis personatus
  • Léiothrix jaune Leiothrix lutea
  • Martin triste Acridotheres tristis
  • Capucin bec-de-plomb Euodice malabarica

De même, certaines espèces qui se reproduisent ou se sont reproduites au moins une fois ou très localement, en France ou en Europe occidentale :

  • Spatule d'Afrique Platalea alba
  • Flamant nain Phoenicopterus minor
  • Flamant du Chili Phoenicopterus chilensis
  • Oie à tête barrée Anser indicus
  • Canard carolin Aix sponsa
  • Tourterelle maillée Streptopelia senegalensis
  • Conure veuve Myiopsitta monachus
  • Bulbul des jardins Pycnonotus barbatus
  • Corbeau familier Corvus splendens
  • spréos sp. Spreo sp. et choucadors sp. Lamprotornis sp.
  • Tisserin gendarme Ploceus cucullatus
  • Capucin bec-d'argent Euodice cantans (et toute autre espèce de capucin)

Et toute autre espèce allochtone connue pour s'être reproduite ou avoir tenté de se reproduire en France.

Outre l'Ibis sacré, précédemment cité, sont exclus le Cygne tuberculé, le Faisan de Colchide, les Colins de Californie et de Virginie comme la Perdrix choukar et le Pigeon biset des villes.

Pour les espèces des listes ci-dessus, il est demandé, dans la mesure du possible :

 

RETOUR

FICHE SUR LES OISEAUX

AUTOMÉDICATION POUR LES OISEAUX EXOTIQUES